• Audit PI ou IP Due diligence
  • Novembre Bleu
  • La Propriété Intellectuelle : un outil dans la lutte contre le cancer du sein
  • SOUDAN DU SUD – REOUVERTURE DES RESERVATIONS DE MARQUES
  • Musique et inventions : Ces objets qui ont permis de populariser la musique
  • LA MEDIATION EN PROPRIETE INTELLECTUELLE -  Avantages & Intérêts
  • Startups, financer vos brevets à moindre coût, c’est possible !
  • Intelligence Artificielle : Peut-on librement ré-entraîner un modèle d’IA distribué sous licence Open-source ?
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Le brevet européen à effet unitaire (BU) et la Juridiction Unifiée du Brevet (JUB) entreront en vigueur le 1er juin 2023. Les titulaires de brevets européens doivent se préparer aux changements à venir et prendre dès aujourd’hui des décisions stratégiques, notamment en matière contractuelle. Voici les principaux points d’attention pour sécuriser vos droits dans le cadre de vos relations contractuelles.

Accord de copropriété

  • Gérer l’effet unitaire 

Délai pour requérir l’effet unitaire : 1 mois à compter de la mention de délivrance du brevet européen. Les co-titulaires doivent donc se concerter et prendre dès à présent une décision conjointe pour les brevets européens en instance de délivrance.

  • Gérer la demande d’opt-out 

La demande d’opt-out doit être présentée par l’ensemble des titulaires. Les co-titulaires doivent donc se concerter dès à présent et demander l’opt-out dès le commencement de la « sunrise period » – prévu le 1er mars 2023 – et avant toute action engagée par des tiers devant la JUB.

  • Régime de la copropriété du brevet à effet unitaire 

Il est important de prévoir le régime de la copropriété au sein de l’accord. A défaut, le régime sera déterminé par le droit national du lieu du domicile ou du principal établissement du premier demandeur inscrit au Registre européen des brevets à la date de dépôt de la demande de brevet européen.

Contrat de licence

  • Gérer l’effet unitaire

Seul le titulaire du brevet européen peut demander l’effet unitaire. Le licencié peut seulement participer à la prise de décision, voire se faire attribuer la décision si le contrat de licence le permet. Si le licencié souhaite intervenir dans cette décision, le contrat de licence doit prévoir qu’il doit être consulté au préalable.

  • Gérer la demande d’opt-out

La demande d’opt-out peut être formée 

 Par le titulaire du brevet européen ou de la demande de brevet européen
 Pour tous les Etats pour lesquels le brevet EP a été délivré ou qui ont été désignés dans la demande de brevet. Si le licencié souhaite intervenir, le contrat de licence doit prévoir qu’il doit être consulté au préalable.
  • Conditions d’action en contrefaçon des licenciés devant la JUB 

Les licenciés peuvent agir en contrefaçon si les conditions cumulatives suivantes sont réunies :

Risques pour le titulaire du brevet en cas d’action en contrefaçon intentée par le(s) licencié(s) devant la JUB : annulation du brevet unitaire / impossibilité pour le titulaire de demander un opt-in/opt-out 

► Si le titulaire souhaite garder le contrôle sur les actions en contrefaçon, la licence doit le prévoir.

  • Territoire de la licence

Un brevet européen à effet unitaire peut faire l'objet d'une licence pour tout ou partie des territoires des États membres participants. Le contrat de licence d’un brevet unitaire doit définir le territoire applicable.

Contactez nous
pour en savoir plus

Un numéro unique
0806 07 9292
Vous avez une question
Tous les bureaux