IPSIDE : une propriété industrielle innovante pour des clients créatifs
IPSIDE
IPSIDE
Innovative IP for Creative Companies
  • IPSIDE a obtenu la certification ISO 9001:2015

    IPSIDE a obtenu la certification ISO 9001:2015

    IPSIDE a obtenu la certification ISO 9001:2015 à l’issue de Lire l'article
  • International Legal Alliance Summit & Awards (ILASA)

    International Legal Alliance Summit & Awards (ILASA)

    L'International Legal Alliance Summit & Awards, organisé par le Leaders Lire l'article
  • Classement décideurs 2018

    Classement décideurs 2018

    Nous sommes fiers de vous annoncer qu’IPSIDE a été classé Lire l'article
  • Lauréat 2018 : IPSIDE est HAPPY INDEX® ATWORK !

    Lauréat 2018 : IPSIDE est HAPPY INDEX® ATWORK !

    LAURÉAT 2018 IPSIDE EST HAPPY INDEX®ATWORK ! Les entreprises où les Lire l'article
  • Ouverture de l'extension .APP

    Ouverture de l'extension .APP

    La nouvelle extension .app sera disponible pour tous à partir Lire l'article
  • IPSIDE : Silver Award Best IP advisor France - 2018

    IPSIDE : Silver Award Best IP advisor France - 2018

    Nous avons le plaisir de vous annoncer que le cabinet Lire l'article
  • Trophée du droit 2017

    Trophée du droit 2017

    Jeudi, 16 mars 2017 Les Trophées du DroitLe 31 mars Lire l'article
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Adhésion de la Norvège à l'accord de Londres

Le 26 septembre 2014, le Royaume de Norvège a déposé son instrument d'adhésion à l'Accord du 17 octobre 2000 sur l'application de l'article 65 CBE (dit "accord de Londres", cf. JO OEB 2001, 549).

Conformément à son article 6(2), l'accord prend effet le 1er janvier 2015 pour la Norvège. Vingt et un États parties à la CBE ont ainsi adhéré à l'accord de Londres.

Pour les brevets européens délivrés à compter du 1er janvier 2015 et prenant effet en Norvège, il ne sera plus nécessaire de produire une traduction norvégienne du fascicule du brevet européen si le brevet est délivré en anglais ou si une traduction norvégienne du brevet est produite dans les conditions prévues par l'article 65(1) CBE. Une traduction norvégienne des revendications doit cependant être fournie dans tous les cas. Les demandeurs resteront toutefois libres de produire une traduction norvégienne du fascicule du brevet si aucune traduction anglaise n'est disponible.

Les nouvelles dispositions ne s'appliquent pas aux brevets européens délivrés avant le 1er janvier 2015 et modifiés à compter de cette date au cours d'une procédure d'opposition, de recours ou de limitation.

De plus amples informations sur l'accord de Londres figurent sur le site Internet de l'OEB (www.epo.org).

Contactez nous
pour en savoir plus

Téléphone
05 31 50 00 22
Courrier
6, Impasse Michel Labrousse
Toulouse
31100
France